Institut des Sciences de la Terre (IST)

L’Institut des Sciences de la Terre (IST) a été créé par les décrets 82-693, 82-694 et 82-695 du 07-09-1982 au sein du Département de Géologie de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) pour participer à la formation des cadres supérieurs du Sénégal et des autres pays africains dans les domaines de la Géologie Appliquée.
https://ist.ucad.sn/

L’Institut des Sciences de la Terre (IST) a été créé par les décrets 82-693, 82-694 et 82-695 du 07-09-1982 au sein du Département de Géologie de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) pour participer à la formation des cadres supérieurs du Sénégal et des autres pays africains dans les domaines de la Géologie Appliquée. L'IST est situé à Dakar-Fann de l'ancien bâtiment du BRGM (Bureau de Recherche Géologique et Minière). Il forme principalement des Ingénieurs géologues Bac+5 et plus récemment des techniciens géologues Bac +2. L'admission se fait sur concours vers le mois de septembre et concerne les bacheliers issus uniquement des séries scientifiques (S1 et S2). La formations se déroule sur 5 ans (2 ans en classes préparatoires et 3 ans en cycle ingénieur). A ce jour c'est plus de 390 ingénieurs géologues diplômés dont l'actuel Président de la République Macky Sall sorti de cette Institut en 1988.
Le Professeur Michel Rollet est l'un des fondateurs de l'Institut des Sciences de la Terre(IST)de l'université de Dakar/Sénégal. Il a formé plusieurs géologues à travers le monde. Le Professeur Ousseynou Dia a été le premier directeur de l'Institut.
L'Institut des Sciences de la Terre est en partenariat avec le Maroc qui envoi 2 à 3 étudiants par ans, travaille avec l’École polytechnique de Montréal (Canada) sur un programme de Master Environnement et Gestion des rejets miniers. Des sociétés minières présentes au Sénégal comme Randgold, Iamgold et Téranga Gold apportent un soutien non négligeable à l'IST. En effet l'Institut dispose de modestes moyens financiers et matériels car dépendant de la faculté des sciences et techniques (FST) avec qui elle liée depuis sa création.